OLGA NEUWIRTH

Compositrice autrichienne (1968)

Trompettiste de formation, Olga Neuwirth étudie au Conservatory of Music de San Francisco et s’initie aux arts plastiques et au cinéma à l'Art College, avant de poursuivre son cursus à la Hochschule de musique et théâtre de Vienne. Elle approfondit également la musique électroacoustique et participe au stage d’informatique musicale de l’Ircam (1993-1994), où elle rencontre Tristan Murail.  Ses références musicales s’étendent des musiques anciennes aux musiques contemporaines et incluent le jazz. Elle s’inspire aussi des autres arts, tels la sculpture et le cinéma. La littérature est également très présente dans son œuvre, notamment à travers des textes de Goethe, Baudelaire, Michel Butor et surtout Elfriede Jelinek, avec qui elle entame une collaboration amicale et artistique à la fin des années 1980 créant opéras et théâtre musical, Hörspiel et musique pour le théâtre. Olga Neuwirth utilise une palette sonore mêlant bruits du quotidien, sons électroniquement manipulés, sons acoustiques et se spécialise dans les œuvres multimédia. Son écriture joue sur l’alternance de séquences contrastées, exploite des matériaux hétérogènes et recourt aux techniques de superposition. Ses compositions, souvent créées en Autriche ou en Allemagne, rayonnent ensuite largement à travers l'Europe (Festival d'Automne, Festival Musica, Festival de Lucerne...). Citons parmi ses œuvres Bählamms Fest (1998), Lost Highway (2003), le concerto pour trompette Miramondo multiplo (2006), Remnants of Song... An Amphigory (2009), The Outcats (2011).

 

Site : http://www.olganeuwirth.com

Aurélien Dumont

Flots en fioles en flot (extrait)

‹ 
JUILLET
 ›
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

    LIEUX

    La Charité-sur-Loire

  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Mentions légales ©2e2m 2014