FRÉDÉRIC VERRIÈRES

Frédéric Verrières apprend la musique à l’oreille puis au Conservatoire de Paris ou il obtient plusieurs prix dont celui de composition à l’unanimité. Il suit le cursus d’informatique musicale de L’Ircam avant d’être pensionnaire de la villa Médicis à Rome.
Il compose pour le théâtre, le concert et le cinéma.
Sa musique est étroitement liée aux œuvres du répertoire musical universel, avec lesquelles il tisse des liens paradoxaux.
Il rencontre la musique de Debussy, Bach, Chopin,Verdi, Coltrane ou bien encore le Flamenco ou le folklore des Balkans et s’associe à ces différents styles pour les réinventer entièrement.
Sa musique apparaît donc par le prisme d’une œuvre préexistante et c’est par
une réécriture fantasmagorique des musiques qu’il choisit d’explorer que toute
l’ambivalence de son projet artistique s’effectue. Comme dans un théâtre d’ombres portées, l’image première, la forme et le style du modèle se mettent à trembler entre reconnaissance et dissolution.

 

Agata Zubel

Aphorisms on Miłosz (extrait)

Mentions légales ©2e2m 2014